La décentralisation a induit une évolution en profondeur des rapports entre l’État, les communes et les citoyens. Elle a notamment fait émerger de nouveaux rapports entre les partenaires éducatifs, impulsé la création de nouveaux métiers de l’Éducation dans les communes et favorisé la formalisation des projets éducatifs locaux. Ces évolutions ont été confortées par la loi d’orientation sur l’Éducation de 1989 et se sont trouvées à nouveau stimulées par la deuxième vague de décentralisation.

Fondée en 1992, l'ANDEV était ouverte aux responsables des services éducation des villes de plus de 50 000 habitants. Constatant au fil des ans un abaissement de la taille à partir de laquelle les villes structurent leur action éducative à travers un service Éducation ou Affaires Scolaires, et dans le milieu rural, à l’accroissement du nombre de communautés de communes qui se sont saisies de cette nouvelle compétence, elle s'est ouverte à toutes ces collectivités. Depuis 2004, ses statuts permettent par ailleurs d'intégrer les cadres des directions d'éducation des départements ainsi que les coordonnateurs de PEL

L'ANDEV s’est fixée comme objectif d’aider ces décideurs locaux à faire face à leurs missions et à leurs responsabilités en constituant un réseau de réflexions, d’échanges d’expériences et de communication. D’emblée, l’ANDEV s’est positionnée sur une dynamique de "reflexion-action", totalement hors du champ catégoriel, syndical ou politique.

Les Membres Du Bureau

Rozenn MERRIEN

Présidente

Actuellement Directrice de l’Enfance pour la Ville de Saint-Denis (93), Rozenn MERRIEN a auparavant occupé différentes fonctions de direction au service des collectivités territoriales, avec un dénominateur commun à son engagement : l’action éducative locale.

Après s’être concentrée dans un premier temps sur les questions de Jeunesse, dans le Nord des Hauts-de-Seine, elle a étendu progressivement ses champs de compétences à l’Education, la Restauration ou encore aux Sports.

En poursuivant sa route en Île de France vers 2 communes du Val d’Oise, elle a évolué, sur le mandat précédent de 2008 à 2014, vers des fonctions de DGA, en charge des politiques publiques de proximité, disposant ainsi des leviers pour conduire une véritable stratégie territoriale au service de l’éducation et de l’accompagnement des enfants et des jeunes.

Titulaire d’un Master 2 en Sciences de l’Education, elle a travaillé en 1996 sur les questions de professionnalisation des métiers de l’animation. Elle intervient aujourd’hui régulièrement auprès du CNFPT dans les domaines de l’éducation et de l’animation, ou encore comme membre de jury des concours de la filière animation et administrative.

Janine BOUVAT

Vice-présidente

Conjointement à des études universitaires, une formation professionnelle à l’Institut National de Formation pour Animateur de Collectivités, une réussite aux concours administratifs et des engagements associatifs, Janine Bouvat a occupé diverses fonctions au sein de collectivités territoriales et auprès de services de l’État dont la responsabilité d’un service vie des quartiers, la direction d’un service de la vie associative, la charge d’une mission politique de la ville, une direction de l’Éducation.

Attachée Territoriale Principale, elle coordonne le Projet Éducatif de Territoire au pôle ingénierie de la Ville de La Ciotat (35 000 h) depuis le 1er août 2014. Co-auteur de diverses publications, elle intervient comme formatrice pour le CNFPT. Elle est vice-présidente de l’ANDEV, dont la ville de La Ciotat a accueilli en 2009 le congrès annuel sur le thème « Partager et penser l’éducation ? » et déléguée pour l’Unicef sur le département des Bouches-du-Rhône.

Bernard MAILLARD

Vice-président

Animateur vacataire en 1983, Bernard Maillard a obtenu le concours de commis, option animation, puis a été directeur de centre de loisirs durant 7 ans à Cergy. Rédacteur territorial en 1996, il a pris des fonctions de responsable des affaires scolaires à Pontoise de 1997 à 2001, puis est devenu responsable du Département scolaire et centre de loisirs à Éragny-sur-Oise de 2001 à 2007.

Son concours d’attaché obtenu en 2006 lui permet de prendre le poste de directeur adjoint de l’éducation en 2007, puis directeur de l’éducation (regroupant les services scolaire, enfance et petite enfance) de 2010 à 2016 dans la même commune.

Aujourd'hui attaché principal, il a pris les fonctions de directeur de l’Education d’Évry depuis octobre 2016.

Thierry VASSE

Vice-président

Après plusieurs années dans l’éducation populaire et différents métiers au sein de l’Education nationale, comme directeur d’école, formateur en IUFM, conseiller pédagogique, puis Inspecteur en charge de l’Enseignement Pré-élémentaire et des Politiques Éducatives Territoriales dans l’Académie de Nantes, Thierry Vasse a exercé ses premières missions au sein de la Fonction Publique Territoriale en tant que Directeur de l’Éducation de la Ville de Caen (14) en 2012.

Titulaire d’une maitrise de Sciences de l’Education, il est auteur de plusieurs ouvrages concernant l’école maternelle, la petite enfance et la spécificité des collaborations ATSEM/enseignants, sujets qui l’amènent à faire de nombreuses conférences et interventions en partenariat avec le CNFPT et les ESPé notamment.

Actuellement Directeur Général adjoint en charge de l'Éducation, de l'Enfance et de la Jeunesse de la Ville d’Orvault (44), il est également Vice-Président de l’ANDEV.

Marie-José TORRERO

Secrétaire Adjointe

Après de nombreuses années dans le milieu associatif dans le cadre de l’éducation populaire, Marie-José Torrero a rejoint la fonction publique territoriale en 1985 après une formation DEFA auprès des FRANCAS.

Tout d’abord Responsable de structures de loisirs dans le secteur périscolaire, en rejoignant Guyancourt, commune de l’agglomération nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines, et en devenant Responsable de Service, ses fonctions lui ont permis d’intervenir sur tous les temps éducatifs : scolaires et périscolaires.

C’est dans ce contexte de Ville Nouvelle en pleine croissance démographique et urbaine, qu’elle a eu l’opportunité de travailler  très régulièrement, d’une part sur l’accueil des enfants de 2 ans à l’école maternelle, d’autre part sur l’évolution quasi permanente de la Carte Scolaire et des périmètres scolaires,  à la gestion des très importants mouvements d’élèves obligeant à prendre en compte la régulation des effectifs et l’évolution de la programmation et de la gestion des équipement scolaires et périscolaires. Dans ce territoire à la démographie exponentielle (1 500h en 1968,  près de 30 000h en 2018), les élus ont travaillé depuis sa création à une urbanisation équilibrée, favorisant la mixité sociale et considérant l'Éducation comme une priorité essentielle.


Arnaud CHIOMENTO-DARIMONT

Secrétaire

Après huit ans d'enseignement et 15 ans passés au sein des associations d'éducation populaire, Arnaud Chiomento-Darimont intègre la fonction publique territoriale en temps que coordinateur des accueils de loisirs dans une ville du Rhône. En 2011, le poste de directeur de l'éducation de cette même commune lui est proposé ; poste qu'il en occupera jusqu'en 2016.

Formateur pour des formations BAFA/D pendant 15 ans, il intervient aujourd'hui régulièrement pour différentes délégations régionales du CNFPT.

Il intègre rapidement le réseau rhonalpin de l'ANDEV, et assure la co-animation de ce réseau avec la directrice de l'éducation de Villeurbanne, jusqu'à son départ de la région. Depuis janvier 2015, il est membre du conseil d'administration, trésorier de l'association de 2015 à 2017, et désormais secrétaire, particulièrement en charge de la communication et du développement digital de l'association.

Arnaud Chiomento-Darimont est aujourd'hui directeur général adjoint d'une ville de la région parisienne.

Laurent DAUTY

Trésorier adjoint

Le parcours de Laurent Dauty est marqué par le développement local et l’expérimentation de politiques publiques innovantes, centrées sur le pouvoir d’agir des personnes.

Après avoir enseigné en Afrique de l’Ouest, il travaille dans des quartiers d’habitat social, en politique de la ville. Il expérimente des mesures alternatives aux poursuites pénales dans le cadre judiciaire. Puis il se spécialise dans les questions éducatives et culturelles. Attaché territorial, il coordonne le Projet Educatif Global d’une agglomération et met en place un dispositif de réussite éducative (PRE).

Juriste de formation, Laurent Dauty est titulaire d’un DESS de l’IAE. Diplômé d’alcoologie de la faculté de médecine de Caen. Très intéressé par les approches anthropologiques et psychanalytiques, il suit les séminaires d’observation du bébé et du jeune enfant « Tavistock Model» du centre d’études Martha Harris.

Il est depuis 2013 directeur « Education, enfance, jeunesse » de la ville de Mondeville (14), où il a initié un PEDT centré sur la référence, la coéducation et le choix des enfants.

Engagé au niveau national, il « co-fonde » en 2006 le chantier éducatif de l’IRDSU centré sur l’implication des familles en grande pauvreté et rejoint l’ANDEV en 2014.

Marie-agnès CHOPIN

Trésorière

Directrice territoriale issue de l'éducation populaire, Marie-Agnès est titulaire du Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (DESJEPS), et formatrice pour adultes. Elle a travaillé en dans le champ de l'insertion professionnelle, notamment sur des actions d'accompagnement de parcours, de conduite d'actions de remobilisations... Elle s'est ensuite orientée vers le champ de la Politique de la Ville avec la conduite d'une MOUS (Maîtrise d'œuvre urbaine et sociale) dans le cadre d'un programme de rénovation urbaine.

Après un détour par le recrutement et le développement des compétences dans le cadre des ressources humaines, elle a pris la direction de l'éducation au sein de la ville de Saint-Herblain, commune de 45 000 habitants de la communauté urbaine de Nantes.

Saint-Herblain, ville éducatrice, est dotée d'un Projet Éducatif Local (PEL) depuis 2009 et d'un Projet Éducatif de Territoire (PEDT) depuis 2014. La direction de l'éducation gère en régie l'ensemble des temps de l'enfant (temps périscolaire, scolaire et extrascolaire), des personnels (350 agents) et des structures de la ville (15 groupes scolaire, 17 accueils périscolaires et 8 ALSH).

Le Conseil d'Administration

Gabriel FRAGA


Provenant du secteur social, Gabriel Fraga a une formation initiale d'éducateur spécialisé. Intégrant la fonction publique en 2004, il assure dans un premier temps la responsabilité d'un service enfance. En 2008 et pendant 5 ans il dirige un pôle éducation/jeunesse au sein d'une collectivité de l'Essonne. En 2013 il rejoint la Mairie des Ulis en tant que Directeur Adjoint de l'Education et coordinateur du PRE et du projet éducatif, puis prend les fonctions de Directeur Éducation dans cette même ville en 2015.

Depuis le début d’année 2018, il assume la fonction de DGA en charge des affaires familiales et de la modernisation des services à la population.

 

Gabriel conserve également une mission de formation liée aux thématiques de l’éducation et du travail social pour différents organismes. 


Thierry MALATESTA


Issu du monde sportif, Thierry s'est construit sur le terrain. il a débuté dans la fonction publique territoriale en juin 1997 dans la région parisienne. D’abord comme éducateur sportif, responsable des équipements sportifs puis comme responsable jeunesse dans une commune des Hauts des Seine (Mairie de Garches). Il a poursuivi son parcours en faisant une halte de 8 ans dans le Limousin au sein d’une communauté de communes en Haute-Vienne (87), comme responsable de secteur enfance (Communauté de Communes du Haut-Limousin).Il a intégré il y a trois ans la commune de Tignes en Savoie oû il occupe un poste de directeur du service éducation enfance jeunesse. 

Son chemin a croisé celui de Janine Bouvat lors d’une formation CNFPT, et le voilà atteint par le virus « Andev » ! Un virus dont les symptômes le poussent à aller bien plus loin dans les réflexions sur son métier et les actions à mener.....


Régis GIUNTA



Après avoir occupé successivement les postes de chargé de mission politique de la ville (1999-2004), Chef du service des politiques seniors (2009), Chef de l’insertion sociale (2012), effectué plusieurs  voyages d’études (Hongrie, Israël, Allemagne) et missions (Russie et Cameroun)  dans le cadre de la coopération décentralisée, Régis GIUNTA, Directeur territorial, occupe aujourd’hui le poste de Chef du service périscolaire et éducatif.

 

Titulaire d’un Master 2 Recherche en sociologie et d’un Master 2 Management public territorial dans le cadre du Cycle Supérieur en Management à l’INET (2017), il est membre de l’ANDEV depuis 2014 et intervient en formation (CNFPT, ESPE, …) sur les thèmes relatifs aux organisations, management et évaluation des politiques publiques.

 

Aurélie TOUTAIN-GUIVARCH


Un master de droit privé en poche, elle se mobilise dans le milieu associatif, en tant que bénévole puis salariée, dans des domaines variés tels que la protection de l’enfance, la défense des droits des familles et l’accompagnement des personnes surendettées. C’est en 2004 qu’elle intègre la fonction publique territoriale, dans une mairie des Hauts-de-Seine en tant qu’attaché territoriale. Arrivée à la Mairie de La Celle Saint-Cloud en 2008 en tant que directrice Petite Enfance, elle dirige également le Scolaire depuis 2015 et l’Enfance Jeunesse et la Restauration depuis 2019.

Après avoir découvert l’ANDEV au Congrès de Lille en 2012, elle participe à la Commission Permanente depuis 2013 et au Conseil d’Administration depuis fin 2018.

Elle est particulièrement intéressée par les questions de soutien à la parentalité et de liaison petite enfance-enfance.


Julien KASTELYN


Issu du milieu de l’animation, et après avoir travaillé 3 ans en tant qu’animateur périscolaire et encadré des séjours, Julien a quitté la région parisienne pendant 4 ans pour travailler dans le monde associatif et s'investir dans l'éducation populaire dans le Var. 
Il retourne en région parisienne en 2010 et occupe un poste de coordinateur de centre de loisirs , puis de responsable adjoint du service enfance / éducation  à Noisy le Sec jusqu'en 2017. Il développe un PEDT, des partenariats institutionnels, la mise en œuvre d’actions citoyennes et contribue à favoriser les liens entre l'éducation nationale et la ville.  Il se forme en parallèle au DEJEPS et obtient le concours d'animateur principal. 
Depuis 2017, il occupe le poste de Directeur Education, enfance, jeunesse de la ville de Chènevières et a pour missions et objectif le développement d’une nouvelle offre d’accueil , la valorisation du travail effectué et le développement de la transversalité avec les écoles, collèges et inter-services.



Guillaume PIKE


Educateur spécialisé de formation, Guillaume PIKE a travaillé durant toute sa carrière auprès de l'enfance en difficulté. C'est en 2009 qu'il rentre dans la fonction publique auprès du ministère de la justice pour la protection judiciaire de la jeunesse. En 2012, il s'oriente vers les métiers de l'encadrement en devenant responsable éducatif enfance pour le département de la Loire.

En 2015, il rejoint la ville de Chasse-sur-Rhône en tant que Directeur de l'éducation. Attaché à la qualité des échanges professionnels issus de réseaux, il découvre l'ANDEV. Conscient de la valeur ajoutée que ce réseau apporte à la réalisation de ses missions,  il décide alors de s''y investir et de reprendre  le flambeau de l'animation du réseau Auvergne-Rhône Alpes fin 2016. En 2018, il s'investit dans l'organisation du congrès de Saint-Etienne. Passionné par la formation, Guillaume est aujourd'hui devenu médiateur formation pour le réseau Canopé de l'atelier de Saint-Etienne.

Cécile DUPORTAIL


Cécile Duportail débute son parcours professionnel autour des enjeux relatifs à la participation citoyenne, à la Ville de Caen comme chargée de mission puis comme chef de service en charge de la vie associative et de la démocratie locale. Elle pilote la reconfiguration de l'ensemble des instances de concertation et le projet de nouvelle territorialisation des services municipaux. 

Depuis 2013, les politiques éducatives sont le fil rouge de son parcours, d'abord comme directrice adjointe de l'éducation de la Ville de Caen, puis comme responsable du Pôle éducation de la Ville d'Arcueil depuis 2016,  poste sur lequel elle assure la coordination de l'ensemble des politiques du Pôle - petite enfance, enfance, vie scolaire, restauration, jeunesse et sport -, et qui lui permet de développer une vision transversale des enjeux éducatifs. Elle choisit en parallèle de s'investir au sein de l'ANDEV où elle entre au Conseil d'administration en 2018. En 2019, son intérêt pour le travail en transversalité s’applique à de nouveaux domaines, lorsqu’elle devient Directrice générale adjointe en charge des services à la population au sein de la Ville d’Arcueil. 

Sandrine MORENT


Actuellement Directrice Éducation et Petite Enfance pour la Ville de Saint-Etienne (42) depuis 2014, Sandrine a occupé différentes fonctions en collectivités territoriales depuis 1998, notamment en tant que directrice des Ressources Humaines de la Ville de Tourcoing (59) de 2009 à 2014.

Titulaire d’un Master 2 en Sciences de l'Information et de la Communication, elle a constamment évolué d'une fonction d'emploi jeune en 1998 à un grade d'attaché hors classe en 2018.

Curieuse de nature, elle a exploré de nombreux métiers tournés vers les hommes et les femmes qui travaillent dans les collectivités, de la communication interne, à la formation, la gestion du dialogue social ou encore le recrutement, le développement des compétences en passant par le management et le pilotage de projets. Elle intervient aujourd’hui ponctuellement auprès de l'INET dans le domaine des Ressources Humaines, ou  comme membre de jury des concours de la filière administrative. Ce qui la caractérise est son intérêt pour l'Humain, son développement et la mise en place de projets innovants. Par exemples, la réflexion sur l'école de demain ; la co-conception de classes design (nouveaux modes de travail, nouveaux mobiliers,..).

Elle a intégré l'ANDEV dès sa prise de poste en tant que directrice Education à Saint-Etienne en 2014, et a co-organisé en 2018, le congrès annuel sur le thème « Éducation inclusive : un projet de société » à Saint-Etienne. Elle a rejoint la Commission Permanente  et le Conseil d’Administration de l'ANDEV depuis fin 2018.

Marie-Christine DELAUNAY-FELIX


Un parcours professionnel et universitaire diversifiés conduits parallèlement ont permis à Marie-Christine DELAUNAY-FELIX de construire un curriculum qui a pour fil conducteur l'éducation depuis la préfiguration de la cité des sciences et de l'industrie à Paris jusqu'à son actuel poste de directrice du service de la réussite éducative, au sein de la direction de l'éducation de la Ville de Nantes. 

 Marie-Christine est titulaire d'un DEA consacré aux compétences d'enseignants de maternelle dans la prédiction de difficultés d'entrée dans le monde de l'écrit , elle a également travaillé une dizaine d'années au sein de l'éducation nationale, c'est bien le point de vue de l'enfant, ou de l'adulte en formation, qu'il l'importe de prendre en compte.

Aujourd'hui, elle poursuit cette approche d'une éducation pour tous, dont les publics les plus éloignés de l'offre éducative, par la mise en oeuvre du projet éducatif "Bien grandir à Nantes", dans une démarche participative, partenariale  et dialoguée  avec toute la communauté éducative. 

Cela se traduit aussi par le développement du centre de ressources en lecture écriture, qui s'intéresse au point de vue de l'enfant, dans le cadre de l'écriture de terrain, observatoire de la ville ; un pôle science et environnement, centre pilote main à la pâte, dans un quartier politique de la ville, un parcours d'éducation artistique et culturelle construit avec les acteurs culturels et éducatifs, des points info parents, des échanges de pratiques dans le cadre de projets européens...

La réflexion collective que peuvent conduire les collectivités pour soutenir et accompagner le parcours éducatif de l'enfant et du jeune, la conduit aujourd'hui à s'impliquer dans le conseil d'administration de l'ANDEV dont elle suis adhérente depuis plusieurs années, car les valeurs portées par l'association, la démarche de dialogue et de co construction qui y règne, sont autant de raisons pour agir ensemble pour la réussite de chacun. 

La Salariée de l'Association

Marion AUBERT


Après des études de sociologie à Nanterre, Marion obtient un DESS de direction de projets socio-culturels à la Sorbonne Nouvelle, puis rentre dans la fonction publique en 2005 en tant que contractuelle. Elle a d'abord occupé un poste de coordinatrice de l'accompagnement à la scolarité à la mairie de Fontenay-aux-Roses lors duquel elle a contribué à la construction du programme de réussite éducative.

De 2009 à 2015, elle prend la responsabilité du secteur politiques éducatives et animation dans la même collectivité, rattaché au service enfance. Ses missions consistaient sur la base d'un diagnostic social déjà réalisé sur le territoire à mettre en place des réponses appropriées aux besoin des familles en mobilisant des partenaires très divers autour d'un objectif commun : la réussite de tous les enfants.

Elle occupe depuis décembre 2015 le poste de Chargée de missions au sein de notre association.